Valérie CLODY


La sophrologie: un cheminement vers un mieux être

La sophro-motricité


Souvent la parole ne suffit pas. Le corps, lui, n’est jamais muet : il parle, exprime ce qu'il ressent. L’essentiel de la communication passe par le canal corporel. La psychomotricité privilégie précisément cette communication corporelle.
La sophrologie, elle, permet de vivre son corps en conscience, observer, écouter ses ressentis corporels et les vivre.

Le sujet exprime par son corps toute sa vie psychique, relationnelle ou affective.

Les deux professions s'unissent et se complètent. Elles ont le même chemin d'évolution et de création.


Et les points communs sont nombreux entre ces deux professions : 

  • le schéma corporel,
  • l'image du corps, 
  • l'écoute de la personne,
  • les sensations dans le mouvement, 
  • des relaxations, 
  • une autonomie de la personne,
  • prise de conscience des émotions.


La pratique est essentielle, dans l'épanouissement de la personne, le praticien l'accompagne dans son cheminement mais chacun a en lui ses réponses.

En "sophro-motricité",  le mélange des deux approches me permet d'intervenir sur les émotions, la confiance en soi ...l'exploration de ressentis positifs.


La sophrologie en psychomotricité, ouvre un champ de créativité et un lien entre les deux pratiques.